Où trouver une assurance auto après résiliation par l’assureur ?

Après la résiliation de votre contrat d’assurance auto par votre assureur, pouvoir trouver une nouvelle assurance relève souvent du parcours du combattant. Ainsi, pour vous permettre de trouver un nouvel assureur auto, nous vous invitons à suivre nos conseils.

Négocier une autre alternative avec votre assureur auto

Plusieurs raisons peuvent justifier la résiliation de votre contrat par votre assureur. Nous avons entre autres une multitude de sinistres au cours de l’année, le retrait de votre permis, de fausses déclarations ou le non-règlement des cotisations. Toutefois, vous avez toujours la possibilité de négocier avec l’assureur pour que la résiliation du contrat soit à votre initiative.

En effet, une résiliation à l’initiative de l’assureur réduit vos chances de trouver un autre assureur auto ou une assurance véhicule en ligne. Si votre requête est acceptée par l’assureur, alors vous n’aurez pas un profil avec le statut « à risques » et par conséquent vous pourrez contacter d’autres compagnies pour vous assurer. Dans ce cas, vous évitez l’augmentation de la prime d’assurance auprès du nouvel assureur.

Souscrire une assurance auprès d’un assureur spécialisé dans les cas d’assurance auto résiliés

Dans la mesure où votre assureur refuse de résilier le contrat d’assurance à votre initiative, vous avez la possibilité de vous rapprocher d’un assureur qui est spécialisé dans les assurances auto résiliées. En effet, cette catégorie de compagnie s’occupe d’assurer les conducteurs dont les contrats d’assurance ont été résiliés, mais aussi malussés, ceci en leur offrant des tarifs qui s’adaptent au statut qu’ils ont.

LIRE AUSSI  Les 20 meilleures motos de tourisme pour les aventures au long cours

Ces compagnies proposent donc des tarifs relativement plus élevés que les tarifs des assurances classiques, mais l’assuré pourra quand même souscrire à une assurance tous risques. Par ailleurs, afin de trouver une assurance qui vous soit adaptée sans avoir à payer une prime plus élevée que la prime classique, vous pouvez utiliser un outil de comparaison d’assurance auto en ligne.

Ce genre d’outil référence les compagnies qui se spécialisent dans les risques aggravés et les assureurs classiques.

Se référer au BCT (Bureau Central de Tarification)

Si les précédentes recommandations ne vous ont pas permis de trouver un nouvel assureur, sachez que vous avez une autre alternative. En effet, vous pouvez vous rapprocher du BCT. Il s’agit d’une institution indépendante des assureurs. Elle fut mise en place en 1958 par l’État afin de permettre à tous les automobilistes de pouvoir souscrire à une assurance obligatoire minimum.

Le BCT a la possibilité de fixer le coût de la prime d’assurance et obliger la compagnie d’assurance que vous avez choisie à signer avec vous un contrat d’assurance. Toutefois, malgré l’accessibilité à tous de cette solution, elle comporte néanmoins quelques inconvénients. D’abord, les démarches pour trouver une assurance sont longues et peuvent prendre jusqu’à environ trois mois.

Ensuite, le BCT ne peut vous fournir que l’assurance au tiers. Celle-ci est souvent insuffisante si vous avez une nouvelle voiture. Enfin, le nouveau contrat à une validité d’un an. Vous devrez reprendre la procédure dans le cas où le contrat d’assurance n’est pas reconduit par l’assureur.

Comment résilier volontairement votre assurance auto ?

Un assureur peut résilier votre contrat à cause d’un trop grand nombre de sinistres, liés ou non à votre mauvais comportement routier. Cependant, il se peut aussi, pour diverses raisons, que ce soit vous, qui souhaitiez changer d’assurance.

LIRE AUSSI  Les 8 motos les plus chères du monde

Une résiliation dans les règles de l’art

Pour résilier votre contrat d’assurance, que ce soit à échéance ou non, il est impératif de suivre quelques règles. La première chose à faire est de procéder à l’envoi d’un courrier en indiquant qu’il s’agit d’une lettre de résiliation d’assurance. Précisez votre nom, le numéro de votre contrat d’assurance et sa date de souscription.

Si cette résiliation intervient dans le cadre de la loi Hamon ou de la loi Chatel, vous n’êtes pas tenu d’en indiquer le motif. Par contre, si elle a lieu en dehors de ce contexte (décès du propriétaire du véhicule, départ à l’étranger, etc.), vous devez le préciser.

Si vous arrêtez votre contrat dans le cadre d’un changement de véhicule, par exemple, il est obligatoire que celui-ci soit assuré. Votre nouvel assureur pourra alors se charger de la démarche de résiliation si vous le souhaitez.

Pour bien faire les choses, renseignez-vous pour savoir comment résilier son assurance auto sur ce site internet spécialisé dans les comparatifs d’assurance. Vous y trouverez un petit guide pour ne rien oublier.

Comparez avant de résilier

Bien souvent, une résiliation de contrat d’assurance est liée au tarif de celle-ci. Cependant, avant de changer d’assureur, comparez tous les tarifs des assureurs en concurrence. Pour obtenir une réponse rapide, utilisez le comparateur d’assurance d’un site sérieux et indépendant.

L’utilisation de cet outil en ligne totalement gratuit est simple et son résultat fiable et objectif. Il ne vous faudra que quelques informations pour le remplir et ainsi, prendre connaissance des meilleures offres du moment à garanties égales.

LIRE AUSSI  Les 20 meilleures Ferrari jamais fabriquées (à notre avis)
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts