Fairline Phantom vole vers l’Asie

Le Phantom 65 introduit la nouvelle série de sportsfly de Fairline.

Après le lancement du F//Line 33 en 2019, l’introduction par Fairline du Phantom 65 à la fin de l’année dernière représente la deuxième nouvelle série du chantier naval d’Oundle en trois ans. Alors que le F//Line 33 constitue une offre sexy dans le secteur des dayboats de luxe, le premier Phantom est un sportsfly élégant qui sert de pont entre le croiseur Targa 65 GT de la marque et le Squadron 68 à pont volant intégral.

Les trois bateaux partagent la même coque, bien que le Phantom 65 ressemble le plus au Targa 65, avec l’ajout d’un pont supérieur de type pont sportif et d’un escalier depuis le cockpit. Il partage pratiquement les mêmes aménagements sur le pont principal et le pont inférieur, mais se distingue par le nouveau décor intérieur de Fairline que l’on retrouve sur le Squadron 68 amélioré et qui sera repris sur d’autres nouveaux modèles.

Le flybridge est étonnamment grand

Simpson Marine a livré l’une des premières coques du nouveau Squadron 68 en Thaïlande l’année dernière, tandis qu’un Phantom 65 destiné à Hong Kong constitue la première unité en Asie depuis que le modèle a été présenté pour la première fois au Festival de la Plaisance de Cannes en septembre dernier et a été exposé au Salon Nautique International de Gênes, puis au retour de Boot Dusseldorf en janvier.

Fairline est fier d’annoncer que le nouveau venu a surpassé les prévisions lors des essais en mer lorsqu’il est équipé des Cat C32 de 1 622 mhp en option. Une vitesse de pointe de 35 nœuds était attendue, mais la coque 1 a atteint 37 nœuds avec le plein d’eau, de carburant et une annexe à bord, puis a dépassé les 38 nœuds lors des essais en mer ultérieurs.

Le Phantom 65 a une silhouette élégante

“Il est au moins deux nœuds plus rapide que prévu, mais si la vitesse de pointe est bonne, il est plus important pour nous de voir une augmentation de la vitesse de croisière rapide, car c’est ce que veulent les propriétaires”, déclare Chris Gore, responsable des ventes de Fairline pour l’EMEIA (Europe, Moyen-Orient, Inde et Afrique) et l’Asie-Pacifique.

“Le marché des Sportfly s’est considérablement développé et de nombreuses commandes pour le Phantom ont été passées par des propriétaires de Targa. L’espace du flybridge du Phantom et certaines de ses nouvelles caractéristiques, comme la suite VIP agrandie, transforment l’expérience, sans passer par un flybridge complet. Nous avons essayé de le garder aussi élégant que possible”.

Sommaire

Le Phantom reprend vie

Le Phantom 65 est le premier bateau de sport de Fairline, mais ce n’est pas la première fois que le constructeur utilise ce nom. En 1974, le lancement du Phantom 32 a donné naissance à une gamme qui a été produite pendant plus de 40 ans. L’actuel Phantom 65 est basé sur son jumeau Targa, de sorte que la plupart des meubles d’extérieur et d’intérieur conservent les coins angulaires et les côtés diagonaux caractéristiques.

Phantom 65 avec le bimini sportsfly en option

La plate-forme arrière a une capacité de levage de 400 kg et le garage peut accueillir un Williams 345 SportJet, alors que le Targa 65 ne peut accueillir qu’un 325 TurboJet.

LIRE AUSSI  La super modernisation du 76' Bahamas par Riva

La porte du garage comprend une banquette rabattable très utile et un volet relevable pour la douche, tandis que les marches à tribord se relèvent pour permettre l’accès à une seule cabine d’équipage avec un matelas coulissant.

Des escaliers symétriques mènent à un cockpit au plancher en teck qui comprend un grand bain de soleil en îlot pour deux à trois personnes, faisant partie d’une structure moulée qui comprend également un canapé orienté vers l’avant, flanqué des deux côtés par des “coins” à 45 degrés.

Le garage peut accueillir un Williams 345 SportJet, tandis que la plate-forme peut soulever 400 kg.

À tribord se trouvent un canapé en L et une table angulaire pliante qui peut se transformer en une table triangulaire plus grande reliant les deux canapés. En cas de besoin, des tabourets bas conservés dans le salon peuvent être utilisés autour de la table du cockpit.

Sur le pont avant, le Phantom reproduit le design en fer à cheval caractéristique du Targa, avec un canapé en forme de C qui s’étend vers l’avant des deux côtés jusqu’à des bains de soleil flanquant une passerelle centrale. Une table centrale et des porte-boissons sur les côtés et dans les coins arrière offrent beaucoup d’espace pour les boissons et les en-cas.

Fairline a fait un excellent travail en réussissant à dissimuler un flybridge étonnamment spacieux dans les lignes sportives et courbes de l’extérieur. Pour les propriétaires asiatiques, Fairline propose en option un bimini qui peut couvrir la quasi-totalité du pont sport et se replier proprement près du pare-brise surbaissé.

Comparé à de nombreux modèles de sportfly basés sur des modèles de sport cruiser existants, le flybridge du Phantom 65 est très spacieux. Il commence à l’arrière avec un canapé en forme de L sur toute la largeur et une table pliante, un espace qui pourrait facilement accueillir six personnes. L’extrémité bâbord du canapé a une forme festonnée, ce qui permet de l’utiliser comme chaise longue.

Le bain de soleil du cockpit offre une vue sur l’arrière, tandis que la porte du garage est équipée d’un canapé escamotable.

À bâbord se trouve un bar à deux panneaux avec gril, évier, réfrigérateur et machine à glaçons, tandis qu’à l’avant se trouve un canapé en forme de C qui peut être complété par des coussins pour créer un double bain de soleil sur toute la longueur.

Le poste de pilotage biplace à bâbord – qui permet au skipper de regarder en arrière dans l’escalier – est équipé d’un volant réglable et inclinable avec direction assistée, ce qui permet un contrôle réactif du bout des doigts. Il y a deux écrans Garmin et un écran tactile GPSMAP plus petit près de la barre à roue, où il y a également un petit casier utile pour l’électronique et un câble USB pour charger un téléphone.

Intérieur relooké

Mis à part le flybridge, la plus grande différence par rapport au Targa 65 est le nouveau décor intérieur. La porte principale se glisse sous l’escalier du flybridge à bâbord et la fenêtre de tribord disparaît pour créer une entrée arrière presque entièrement ouverte.

LIRE AUSSI  L'ILIAD 53S sera présenté en première au salon de Sanctuary Cove
L’ouverture du toit ouvrant permet d’obtenir plus de lumière naturelle et de ventilation.

Le constructeur propose d’autres options grâce à son studio interne qui travaille en collaboration avec Salt Design, fondé en 2020 par Andrew Pope après avoir passé près de 25 ans chez Fairline.

Sur le pont principal, la plupart des boiseries ne sont utilisées que jusqu’à la hauteur de la taille, comme dans la cuisine ouverte en forme de J à bâbord. Le réfrigérateur-congélateur pleine hauteur en est l’illustration, avec ses portes cannelées – en noyer foncé sur la porte inférieure et en couleur claire sur la porte supérieure, assorties au comptoir en marbre blanc et au rangement en hauteur au-dessus de la zone de cuisson à bâbord.

Le salon est doté d’une sellerie texturée, d’une moquette en fibres naturelles et de canapés des deux côtés.

La salle à manger à tribord est équipée d’un canapé en forme de C, de tabourets et d’une table à hauteur fixe qui peut être dépliée des deux côtés. La table est plus belle lorsqu’elle est dépliée, car elle révèle le grain assorti des feuilles de wengé adjacentes et une magnifique bande centrale d’érable matelassé naturel.

Une marche de six pouces mène au salon, qui se distingue visuellement par une moquette en fibres naturelles et une sellerie légère et texturée. Le mobilier comprend un canapé en forme de C et une table basse angulaire en verre à bâbord, face à un canapé deux places à tribord. La lumière naturelle provenant des grandes fenêtres latérales est complétée par un toit ouvrant composé de trois panneaux de verre.

À tribord, le poste de pilotage comporte deux sièges de barre à hauteur fixe surmontés d’un meuble de rangement et offre une vue à travers un pare-brise d’un seul tenant. La console comprend trois écrans Garmin, un GPSMAP et un coffre peu profond avec les commandes du moteur et des crochets pour les porte-clés. Comme sur le nouveau Squadron 68, le Phantom 65 dispose d’une porte latérale, une option qui pourrait s’avérer très appréciée.

Le poste de pilotage inférieur biplace, présenté sans la porte latérale optionnelle.

Le salon est équipé du système audio Fusion® Apollo de Garmin et de haut-parleurs, qui sont également présents dans le cockpit arrière, le pont sport et la suite parentale. Une mise à niveau Sonos est disponible.

Chambres à choisir

Accessible par l’escalier avant recouvert de moquette, le pont inférieur est basé sur le Targa 65 et comprend une suite maître pleine largeur au milieu du bateau, une cabine double flexible à tribord et une suite VIP à l’avant. Cependant, il y a maintenant plus de flexibilité puisque le côté bâbord peut être utilisé comme une quatrième cabine, une buanderie, une salle de bain de jour ou une salle de bain attenante (avec accès à la salle de bain de jour) pour une suite VIP élargie.

Il y a une belle continuité dans le design puisque toutes les portes des cabines sont ornées d’une bande horizontale d’érable matelassé à mi-hauteur, comme sur la table à manger intérieure.

En descendant trois marches qui mènent également à un lave-linge séchant dans le couloir, la suite principale dispose d’un lit king size et de tables de chevet étroites, qui sont suffisamment grandes car les lampes sont fixées à la cloison arrière. À bâbord se trouve un canapé, à l’avant une télévision avec des panneaux cannelés au-dessus et en dessous, tandis qu’à tribord se trouve un grand bureau avec des tiroirs de part et d’autre d’une table de toilette.

LIRE AUSSI  Quelle est la meilleure profondeur d'eau pour le Wake Surf ?

La partie tribord mène à l’arrière à un dressing d’angle avec un rangement en forme de L sur toute la hauteur. La salle de bain attenante occupe le reste de la largeur à l’arrière de la chambre à coucher et les armoires présentent le design angulaire que l’on retrouve ailleurs sur le bateau, tandis que la douche comprend une banquette fixe.

Vue avant du couloir bâbord de la suite VIP agrandie.

La cabine d’invités à tribord est équipée de deux lits jumeaux qui peuvent être convertis électriquement en un lit double, tandis qu’un miroir de longueur de lit sur la cloison bâbord augmente la lumière naturelle et la sensation d’espace. À l’avant, on trouve une armoire pleine hauteur et une salle de bain attenante. Une télévision angulaire peut être installée à l’arrière de l’armoire.

La suite VIP standard dispose d’une chambre double orientée vers l’arrière, de placards des deux côtés et d’une salle de bain à bâbord. Dans la suite VIP élargie, la porte de la chambre se trouve à bâbord, où se trouve l’accès à la salle de bains et un long placard de rangement. Au pied du lit se trouve une table de toilette avec un grand miroir de cloison à côté d’un téléviseur Samsung avec des panneaux cannelés au-dessus et en dessous.

Table de toilette, grand miroir et télévision Samsung dans la suite VIP

Fairline est en pleine forme en ce moment, ayant augmenté sa production d’environ 60 % l’année dernière pour répondre à un carnet de commandes bien rempli pour des modèles allant de la F//Line 33 aux deux grands nouveaux venus : le Phantom 65 et le Squadron 68 modernisé.

Le Squadron 58, doté de deux balcons dans le cockpit, et le croiseur Targa 40, avec un pavois tribord abaissable, seront présentés au Festival de la Plaisance de Cannes en septembre prochain et au Boot Dusseldorf en janvier 2024. Cependant, le Phantom 65 est actuellement le modèle le plus récent de Fairline et le pionnier d’une série de sportsbridge qui s’intègre parfaitement dans le portefeuille de la marque.

Le sportbridge est discrètement intégré à la superstructure.

“Le Phantom 65 a reçu un accueil fantastique et nous en sommes très heureux”, déclare M. Gore. “Le segment de Fairline se situe entre 30 et 70 pieds, et nous n’avons pas besoin d’aller au-delà ; nous devons simplement continuer à être très bons dans ce que nous faisons.

Cet article a été publié pour la première fois sur Yacht Style.

Pour plus d’informations sur les yachts, cliquez ici.

author avatar
Marie Rédactrice
Rédactrice chez Produit Luxe. Passionnée par les bateaux de plaisance, j'aborde ce sujet et son actualité sur produit-luxe.com
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts