Rêve en couleur : Franck Muller Vanguard Skeleton Color Dreams

#image_title

Le langage du design de Franck Muller, tout comme l’art, est ouvert à l’interprétation de chacun. Une montre Franck Muller est une toile sur laquelle l’horloger exprime sa joie de vivre et sa maîtrise du métier. Il suffit de dire qu’à chaque fois que l’horloger suisse annonce un nouveau design, le monde de l’horlogerie s’assied et prête attention.

Ce langage du design est parfaitement illustré par la Vanguard Skeleton Color Dreams, désormais disponible en exclusivité pour l’Asie du Sud-Est. Décrite comme ” la mise en couleur de votre poignet “, elle reprend les huit couleurs de la célèbre collection Franck Muller Color Dreams, disponibles dans trois variantes différentes pour cette itération. C’est comme si le psychédélisme prenait vie dans un garde-temps.

Au premier coup d’œil, la montre affiche un look compliqué. Les couleurs pop, les ponts entrecroisés et le mouvement visible en dessous donnent une impression de complexité. Mais il y a une simplicité que ces éléments complexes atteignent. Ce sont des touches esthétiques classiques de Franck Muller, reconstruites à partir de zéro pour l’itération de cette année de la série Color Dreams. La Vanguard Skeleton Color Dreams, conçue dès le départ comme une montre squelette, laisse apparaître le mouvement des deux côtés de la montre (via le fond d’exposition).

Côté cadran, les ponts du mouvement en aluminium anodisé satiné sont fixés directement sur le boîtier intérieur, usiné avec précision pour s’adapter au boîtier incurvé, révélant le mouvement mécanique à remontage manuel à l’intérieur.

Ces plaques et ces ponts sont colorés dans des teintes caractéristiques grâce au processus d’anodisation électrolytique, qui nécessite la fabrication spéciale de composants en aluminium, au lieu du laiton ou du maillechort traditionnellement utilisés. Il convient de noter que chaque composant doit être traité séparément pour obtenir les différentes couleurs ici, ce qui est remarquable. Le squelettage a pour effet, dans la Vanguard Skeleton Color Dreams, de reléguer les chiffres des minutes sur le rehaut, les chiffres surdimensionnés caractéristiques étant totalement absents. Les aiguilles des heures et des minutes, qui sont de couleurs différentes, travaillent doublement pour assurer la lisibilité. La course des secondes est également marquée par une aiguille de couleur différente, dans un sous-cadran avec une piste jaune à 6 heures.

LIRE AUSSI  Rolex ses nouvelles montres pour 2020
Le nouveau boîtier de la V 43 mesure 42,50 mm. [W] x 52,70mm [L] x 12.60mm [T]

Cette merveille mécanique est logée dans le nouveau boîtier léger V 43 en CarboTech, un matériau en fibre de carbone synthétisé. L’avantage supplémentaire est qu’il n’existe pas deux Vanguard Skeleton Color Dreams identiques. Les stries sur chaque pièce, créées par la compression de la fibre de carbone, donnent lieu à des motifs différents sur chaque montre. Il est à noter que chaque boîtier est guilloché à la main, ce qui ajoute un peu de charme à l’horlogerie traditionnelle.

Pour conclure, la Vanguard Skeleton Color Dreams est la dernière née d’une collection inextricablement liée à Franck Muller. Les premières montres Color Dreams sont nées des passions de la marque, enracinées dans les obsessions du fondateur, qui se sont entrechoquées dans un élan de créativité. La montre Color Dreams était un canevas pour un affichage arc-en-ciel accentué par des marqueurs d’heures iconiques surdimensionnés, et a donné lieu à diverses exécutions créatives. Il s’agissait toujours de célébrer le temps, et la Vanguard Skeleton Color Dreams est peut-être la plus pure expression horlogère de cet esprit.

Pour plus de lectures de montres, cliquez ici.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts