La startup française “Angell” a signé un gros partenariat avec SEB, l’entreprise industrielle française à l’origine d’All-Clad, Krups, Moulinex, Rowenta, Tefal et d’autres. Dans le cadre de cet accord, SEB fabriquera les vélos électriques d’Angell dans une usine à Is-sur-Tille, près de Dijon, en France.

La branche d’investissement de SEB, SEB Alliance, investit également dans Angell. Les termes de l’accord ne sont pas divulgués, mais Angell affirme qu’elle prévoit de lever entre 7,6 et 21,7 millions de dollars (entre 7 et 20 millions d’euros) auprès d’un groupe d’investisseurs dont SEB fait partie.

“Nous avions initialement prévu de fabriquer 1 500 vélos en 2020”, m’a dit Marc Simoncini, fondateur d’Angell.

“Nous avons réalisé que nous vendions plus de vélos que prévu. Nous prévoyons maintenant de vendre 10 000 vélos”.

Des vélos électriques de luxe qui marchent déjà très bien en France

Angell a accepté 2 000 précommandes au cours des six derniers mois – 75% en France et 25% dans le reste du monde. Mais les pré-commandes se sont accélérées de façon drastique avec le blocage en France. Au cours du mois de mai, Angell s’attend à vendre trois fois plus de vélos qu’au cours d’un mois moyen.

Au départ, Angell avait prévu de construire sa propre usine et d’assembler elle-même les vélos. SEB a affecté 25 employés à la chaîne de production et la production devrait commencer fin mai. Cela devrait certainement faire avancer les choses plus rapidement et réduire les retards éventuels.

LIRE AUSSI  Ouverture de La Samaritaine repoussée

Un vélo révolutionnaire

Angell a dévoilé son vélo électrique intelligent en novembre 2019. Il est doté d’un écran tactile de 2,4 pouces, d’un cadre en aluminium, de lumières intégrées et d’une batterie amovible.

Comme les autres vélos connectés de Cowboy et VanMoof, il s’appaire à votre téléphone grâce à la technologie Bluetooth. Ainsi, le vélo Angell dispose d’un système de verrouillage et d’alarme intégré. Il est également équipé d’une puce GPS intégrée et d’un modem pour le suivre en cas de vol.

Mais Angell va encore plus loin avec l’écran intégré. Vous pouvez sélectionner le niveau d’assistance et afficher des informations à l’écran, telles que la vitesse, les calories, le niveau de la batterie et la distance. Il peut également afficher les directions virage par virage. Votre guidon vibre également pour vous indiquer quand vous devez tourner à gauche ou à droite.

La société annonce également un deuxième modèle cette semaine, l’Angell/S. Il s’agit d’une version plus petite et plus légère du vélo. Les deux modèles sont équipés de la même batterie, du même moteur et de la même technologie. Ils coûtent également tous deux 2 690 euros (2 900 $).

Angell prévoit maintenant de livrer le premier lot de vélos en juillet. D’ici la fin de l’été, les nouveaux clients devraient pouvoir commander un vélo et se faire livrer dans les 10 jours. À terme, l’entreprise lancera également une gamme complète d’accessoires, tels que des garde-boue, des paniers et des rétroviseurs.

About the author

admin

Leave a Comment