Les nouvelles chaussures Balanciaga

Le scandale Balenciaga

La nouvelle création de la célèbre maison de mode Balenciaga a fait le tour des réseaux sociaux et a choqué les internautes.

En effet, la nouvelle paire de chaussures crée par la marque est plutôt osée si ce n’est ridicule. Les prix varient de 395 euros pour les mules, 495 pour les baskets montantes jusqu’à  1450 euros pour les plus chères d’entre elles. Le thème principal de la collection est le destroy et chaque produit est complètement détruit, usé avec des traces noires.

Il y a plusieurs modèles de plusieurs couleurs différentes. Certains sont avec des bouts manquants, d’autres sont sans lacets.

La collection intitulée Paris choque le public par son innovation. En effet, la maison de luxe avait habitué ses clients à un style propre et épuré aux couleurs flashy, mais n’avait jamais exploré le destroy à son apogée.

Le directeur artistique Demna Gvasalia a pris l’habitude de choquer en mettant en avant des concepts inédits telle que les sacs Tati hors de prix revisité et le jogging rentré dans les chaussettes lors d’un défilé qui avait attiré l’attention de la plupart des gens.

Le fait que cette collection porte le nom de cette ville si connue cache un message subliminal en dénonçant la saleté de la ville. Thomas Wiesel a réagi à cette sortie en expliquant le nom :

“Elles sont détruites, sales, taguées, ont l’air couverte de pisse et sont hors de prix : évidemment que Balenciaga les a appelées Paris. ”

LIRE AUSSI  La Nike Mag : retour vers le futur

Certains disent que c’est de l’indécence :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.