Les 15 meilleures motos Suzuki jamais fabriquées

Luxatic logo

2022 Suzuki Hayabusa

Soyons honnêtes, lorsque vous entendez le nom Suzuki, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit en premier, une voiture ou une moto ? C’est exact, une moto. Car les motos Suzuki sont parmi les meilleures au monde. L’entreprise japonaise est l’un des plus grands fabricants de motos au monde, occupant une place de choix parmi des marques telles que Honda, Yamaha et Harley Davidson.

L’histoire de la marque remonte à plus de 100 ans, ses motos ayant fait le bonheur de millions de personnes dans le monde entier depuis 1909, date de la création de l’entreprise. Bien que la marque soit connue pour ses motos de sport, elle produit un large éventail de types de motos, notamment des cruisers, des motos de tourisme et des motos bi-sport.

La concurrence sans fin entre les constructeurs japonais de motos a donné naissance à d’excellentes machines tout au long de l’histoire, et les meilleures motos Suzuki sont celles dont nous allons parler aujourd’hui.

Sans plus attendre, voici les 15 meilleures Suzuki de tous les temps.

15. Suzuki RM-62

Suzuki RM-62

La Suzuki RM-62 50cc est peut-être une pièce de musée aujourd’hui, mais elle était autrefois la moto la plus rapide du TT de l’île de Man et d’autres championnats, rivalisant même avec des motos 125cc. Et elle gagnait.

Cette moto de 8 chevaux fait partie intégrante de l’histoire de Suzuki, l’une des plus belles sorties des usines de la marque. Elle peut sembler banale à première vue, mais quand on pense que ces 50 cm3 et ces 8 chevaux pouvaient faire grimper le tachymètre à 12 000 tr/min et le compteur de vitesse à 90 mph, on peut la considérer pour ce qu’elle était : un incroyable engin à deux roues à son époque.

Cette moto a remporté six championnats du monde au cours des années 1960 et a permis à Suzuki de s’imposer comme l’un des leaders mondiaux de la fabrication de motos.

14. Suzuki Boulevard C90

Suzuki Boulevard C90La Suzuki Boulevard C90 est loin d’être une Harley Davidson, mais elle n’en a pas besoin. C’est l’une des meilleures motos cruiser jamais créées, et elle n’hésite pas à le montrer.

Avec son bicylindre en V de 1 462 cm3 développant 67 chevaux, son injection de carburant et son esthétique élégante, elle a conquis le cœur de nombreux fanatiques de cruisers dans le monde entier. Depuis son lancement, elle est restée fidèle à sa motorisation et à son esthétique, ce qui en fait une véritable icône du savoir-faire japonais en matière de motos.

13. Suzuki GSX-S1100S Katana

Suzuki GSX-S1100S Katana

Née du désir de Suzuki de créer quelque chose d’unique, la GSX-S1100S Katana était une moto révolutionnaire, qui a apporté des changements majeurs à l’ensemble de l’industrie de la moto, et pas seulement pour la société elle-même.

La Katana a changé l’apparence d’une moto, s’éloignant du design stoïque des premières années pour se tourner vers un avenir radicalement nouveau, qui allait apporter à Suzuki encore plus de fans.

La Suzuki Katana était le changement que l’industrie de la moto attendait et qu’elle ne connaissait pas. Lorsqu’elle est arrivée, elle a pris tout le monde par surprise. Mais l’aspect futuriste de la moto n’était pas tout.

La nouvelle moto est également dotée de caractéristiques techniques avancées pour l’époque, telles que l’anti-plongée sur les amortisseurs avant, le réglage de la précharge à l’arrière et une puissance impressionnante de 110 chevaux. La moto a connu un succès immédiat et s’est rapidement attiré les faveurs d’un grand nombre de fans.

LIRE AUSSI  Les 20 motos les plus rapides du monde en ce moment

12. Suzuki RGV250

Suzuki RGV250

La Suzuki RGV250 était cette réplique de course que tout le monde voulait avoir. C’était le mauvais garçon, le sauvage, celui qui, entre de bonnes mains, pouvait se mesurer aux motos de série et souvent les laisser derrière lui pour manger sa poussière.

La RGV250 était la preuve qu’une moto plus grosse n’est pas forcément meilleure. Cette moto fantastique a été produite entre 1988 et 1998, mais elle a malheureusement été victime des motos sportives de 400 cm3, plus fiables, plus faciles à entretenir et à conduire.

Aujourd’hui, la Suzuki RGV250 fait toujours rêver les collectionneurs de motos du monde entier pour les sensations et la joie qu’elle procurait à l’époque.

11. Suzuki RG500 Gamma

Suzuki RG500 Gamma

La Suzuki RG500 Gamma est une autre moto dont l’ADN est inscrit dans la course, mais qui a été rendue légale pour la route afin que tout le monde puisse en profiter. Cette moto est très proche de la RG500 originale, qui était une merveille de technologie à l’époque et qui avait redonné à Suzuki ses lettres de noblesse.

Contrairement à sa cousine, la Gamma était équipée d’un carénage amélioré et de tous les équipements nécessaires à la conduite sur route, comme les phares et les feux de stop obligatoires. Pour le reste, c’était une véritable fusée de route comme la RG500 de course, capable d’atteindre une vitesse de pointe de 147 miles par heure.

Elle était légère, ne pesant que 386 livres, et son moteur deux temps à quatre cylindres carrés développait une puissance étonnante de 95 chevaux qui écrasait la concurrence dès qu’elle dépassait les 5 000 tr/min.

La moto semblait sous-motorisée en dessous de ce seuil, mais une fois qu’elle l’avait dépassé, on avait l’impression que la machine reprenait vie, propulsant la moto et son pilote vers l’avant comme aucune autre moto de l’époque ne pouvait le faire.

10. Suzuki GSX-R1100

Suzuki GSX-R1100

Lorsque la Honda FireBlade a envahi le monde des motos de sport dans la première moitié des années 1990, Suzuki s’est demandé si elle pouvait faire mieux que sa rivale. La première réponse de Suzuki à la très appréciée FireBlade a été la GSX-R1100, une moto qui existait déjà depuis 1986, mais qui a été améliorée et commercialisée en 1994 pour contrer la Honda.

La nouvelle version de la GSX-R1100 était équipée d’un moteur légèrement plus gros (1 074 cm3), d’un système de refroidissement par eau au lieu du système air/huile d’origine, d’un système d’échappement amélioré et d’amortisseurs de course inversés, ce qui augmentait les performances de la moto, mais aussi son poids, qui atteignait 250 kg.

Le gain de performance n’a cependant pas été suffisant pour stimuler les ventes de Suzuki, de sorte que de ce point de vue, la moto n’a pas été un succès. En revanche, la GSX-R1100 est devenue l’une des motos sportives les plus populaires de sa catégorie, préférée pour sa puissance et son attitude de mauvais garçon que les amateurs de vitesse recherchaient.

9. Suzuki DR-Z400S

Suzuki DR-Z400S

La DR-Z400S de Suzuki est probablement l’une des motos polyvalentes les plus compétentes jamais créées, si ce n’est la plus compétente. Il s’agit d’une bi-sport simple, fiable et confortable qui se comporte bien sur presque tous les types de terrain.

Ses capacités de moto tout-terrain lui permettaient de s’attaquer à tout ce que vous pouviez lui lancer, tandis que ses 398 cm3 restaient légers et simples, tout en fournissant suffisamment de puissance pour des voyages autour du monde.

Née en 2000, la DR-Z400 était bon marché, simple à entretenir, facile à conduire et dotée de tout ce qu’il fallait pour incarner l’essence même de la moto pour la plupart des motards.

Les versions ultérieures ont été accompagnées d’une variante SuperMoto sous la forme de la DR-Z400SM, qui a connu un énorme succès, car ses prouesses tout-terrain ont été transposées sur l’asphalte.

LIRE AUSSI  Voitures des années 1950 : 20 voitures emblématiques qui ont changé l'industrie automobile

8. Suzuki Bandit 1200

Suzuki Bandit 1200

Une autre moto simple mais complète, la Suzuki Bandit 1200, présentait tout ce qui était essentiel pour qu’une moto fonctionne bien, sans les cloches et les sifflets qui n’ajoutaient pas grand chose à l’expérience globale, c’est pourquoi ce fut une autre histoire à succès pour la société japonaise.

Malgré la simplicité de sa conception, cette moto était l’une des meilleures de son époque, offrant des performances élevées, mais aussi la praticité et le confort qui en faisaient une bonne moto de tous les jours.

La Bandit 1200, produite entre 1996 et 2006, était équipée d’un moteur quatre cylindres en ligne à double arbre à cames en tête de 1 157 cm3, d’une selle basse, d’une meilleure capacité de carburant que sa sœur précédente, la variante 600 cm3, d’un système électronique et d’un carénage et d’un cadre améliorés.

Tous ces éléments confèrent à cette moto d’excellentes performances en ligne droite et en virage, ainsi que de bonnes capacités de freinage. Elle comptait parmi les meilleures motos polyvalentes de l’époque et reste très recherchée aujourd’hui encore.

7. Suzuki V-Strom 650

Suzuki V-Strom 650

En production depuis 2004, la Suzuki V-Strom 650 est l’une des machines de tourisme d’aventure de poids moyen les plus réussies que le monde ait connues. C’est la moto idéale pour les pilotes débutants et elle offre beaucoup de plaisir aux pilotes expérimentés.

Le bicylindre en V de 645 cm3 est suffisamment puissant pour rouler sur l’autoroute, mais aussi assez puissant et léger pour permettre à la moto de rouler en tout-terrain.

La V-Strom 650 s’est révélée être une machine polyvalente au fil des ans, plus qu’idéale pour les aventures de tourisme longue distance, et dotée de nombreux éléments de confort et d’assistance au pilote qui la rendent pertinente dans le monde d’aujourd’hui.

Certains diront que les V-Strom 650 et autres machines similaires n’ont plus de raison d’être alors qu’il existe des machines telles que la V-Strom 1050 Adventure, mais le marché dit le contraire.

6. Suzuki GSX-R1000 K5

Suzuki GSX-R1000 K5

Nous avons parlé plus haut de la GSX-1100, la réponse de Suzuki à la Honda FireBlade. La GSX-R1000 K1, sortie plus tard en 2001, est une évolution naturelle de sa devancière, et probablement la meilleure de la gamme GSX de Suzuki.

La variante K5 de la moto, sortie plusieurs générations plus tard, en 2005, est considérée comme la meilleure du lot, aussi amusante sur circuit que sur route, conviviale pour le pilote, légère et très puissante.

Malgré ses 999 cm3 produisant une puissance impressionnante de 185 ch et son poids de 166 kg, la moto se caractérise par une excellente maniabilité, sans être à la limite, et par une puissance gérable, ce qui la rend accessible à tous les niveaux d’expérience.

5. Suzuki TL1000R

Suzuki TL1000R

Conçue pour concurrencer Ducati et Honda en WSBK, la Suzuki TL1000R est arrivée un peu trop tard à la fête, et la société a finalement abandonné le projet pour se concentrer sur la GSX-R750, plus performante.

Malgré cela et une production limitée à 5 ans, la TL1000R a réussi à se faire un nom dans le monde de la moto, en particulier auprès de ceux qui voulaient un deux-roues puissant et sauvage. Son style agressif a également contribué à faire passer ce message.

Le moteur de 996 cm3 est performant, la moto est extrêmement maniable, mais son manque de praticité et de raffinement en fait une moto de niche appréciée par une poignée de privilégiés.

4. Suzuki SV650

Suzuki SV650

La Suzuki SV650 a connu un succès immédiat, une moto appréciée de tous pour sa fiabilité, sa maniabilité, sa puissance raisonnable et son esthétique agréable. La moto était immédiatement reconnaissable grâce à son cadre en acier treillis.

LIRE AUSSI  Le marché des voitures de collection s'annonce prometteur en 2023

Il s’agissait d’une streetfighter, mais suffisamment compétente pour les pilotes les plus expérimentés et suffisamment puissante pour être facilement maniable par les débutants. Elle était équipée d’une gamme complète de caractéristiques utiles, telles qu’une boîte de vitesses à six rapports, un système de refroidissement liquide, deux freins à disque avant avec ABS et des jantes en alliage d’aluminium.

La SV650 était un plaisir à conduire, quel que soit le style du pilote, qu’il s’agisse d’un trajet quotidien, d’une randonnée le week-end ou d’une descente de canyon.

3. Suzuki RG500

Suzuki RG500

La légendaire RG500, qui a ramené Suzuki sur la carte du MotoGP, est l’une des motos les plus réussies de tous les temps. Elle était équipée d’un quatre cylindres à deux temps de 500 cm3 capable de produire 90 ch à l’origine, les versions ultérieures poussant la puissance à 150 ch.

Cette moto était une véritable fusée, et elle a permis à Suzuki de remporter deux championnats du monde en 1976 et 1977, et deux autres en 1981 et 1982. C’est cette moto qui a inspiré la version routière, la RG500 Gamma, que les amateurs d’adrénaline adoraient piloter.

Bien que son style ne le montre pas, la Suzuki RG500 était la machine de course parfaite, avec un moteur idéal et un cadre léger.

2. Suzuki GSX-R750

Suzuki GSX-R750

La GSX-R750 est une moto bien faite, parmi les plus durables de la gamme Suzuki. Elle est entrée en production en 1985 et l’est encore aujourd’hui, et ce grâce à ses qualités exceptionnelles qui en font la moto préférée des pilotes du monde entier.

Son moteur quatre cylindres en ligne de 749 cm3 à quatre temps, refroidi par liquide, est très performant et développe aujourd’hui près de 150 ch. Peu de choses ont changé sur la moto depuis son lancement, hormis les innovations technologiques attendues comme les freins ABS, les amortisseurs inversés Showa, le système moderne de gestion du moteur et les assistances au pilote.

La moto a impressionné les pilotes lors de sa sortie et continue de les impressionner aujourd’hui, plus de trois décennies plus tard. Légère, performante et abordable, elle réunit tous les ingrédients nécessaires à la réussite d’une moto sportive légale.

1. Suzuki GSX1300R Hayabusa

Suzuki GSX1300R Hayabusa

La Suzuki GSX1300R Hayabusa est une véritable légende qui n’a pas besoin d’être présentée. Elle est sortie en 1999 et tout le monde est devenu fou d’elle. Cette moto était rapide, vraiment rapide. C’est elle qui a déclenché la guerre de la vitesse, le record actuel étant détenu par l’incroyable Kawasaki Ninja H2R.

La Hayabusa a pulvérisé la barre des 300 km/h, et tout le monde l’a adorée pour cela. Pendant un certain temps, du moins. La moto n’était pas pour les âmes sensibles, et certainement pas pour les personnes inexpérimentées. Plus tard, des aides au pilotage ont été introduites pour rendre la moto plus maniable et plus stable à grande vitesse.

Outre les performances élevées qu’elle offrait, la moto faisait tourner les têtes partout où elle passait. Certains détestaient sa carrosserie, mais pour d’autres, elle était tout simplement magnifique. Aujourd’hui, bien qu’elle ne détienne plus le record de vitesse, la GSX1300R Hayabusa reste une moto d’enfer.

Conclusion

Voici ce que nous pensons être les meilleures motos Suzuki jamais fabriquées. La liste peut ne pas rendre justice à certains, mais nous avons essayé de couvrir toutes les périodes et tous les types de motos.

Certaines sont appréciées de tous, tandis que d’autres sont des leaders dans un créneau particulier, mais elles ont néanmoins rendu des générations de conducteurs heureux.

author avatar
Eloise Rédactrice en Chef
Je m'appelle Éloïse, j'ai 22 ans. Depuis très jeune, passionnée de mode et de défilés. Je suis rédactrice pour produit-luxe. J'aime être au courant de l'actualité de cette industrie en perpétuelle évolution !
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts