Azimut dévoile la série Seadeck

Azimut présentera en première mondiale le Seadeck 6 au salon Boot Dusseldorf du 20 au 28 janvier 2024. Ce modèle sera suivi par le Seadeck 7 et le Seadeck 8 “entre 2024 et 2025”.

Seadeck est la première ligne de yachts à moteur hybride d’Azimut et sa série la plus efficace à ce jour, avec des solutions technologiques qui réduisent les émissions jusqu’à 40 % par rapport à un bateau à flybridge traditionnel de dimensions similaires, selon le constructeur italien.

Parmi les éléments caractéristiques, citons le “Fun Island”, une terrasse arrière réinventée avec des ponts latéraux développés en collaboration avec Alberto Mancini, ainsi qu’avec Matteo Thun et Antonio Rodriguez, qui font leurs débuts dans le monde du yachting.

Plus de la moitié de la flotte d’Azimut est aujourd’hui constituée de Low Emission Yachts, des modèles qui permettent une réduction de 20 à 30 % des émissions. La gamme Seadeck s’appuie sur ces efforts, se rapprochant de l’objectif de limitation des émissions de CO2 fixé par l’Association Maritime Internationale (IMO) avant l’échéance de 2030.

Seadeck est la première série de modèles à partir de 60 pieds qui intègre la propulsion hybride Volvo, des systèmes embarqués conçus pour réduire la consommation d’énergie et des solutions pour réduire les émissions, ainsi qu’un pack de batteries de pointe. Avec plus de 40 % de surface en fibre de carbone, la coque planante est la plus efficace construite par Azimut.

Le “Fun Island” offre un îlot de bain de soleil orienté vers l’arrière dans le cockpit ainsi qu’un espace de détente extérieur qui communique avec le salon, le tout devenant une zone sociale connectée lorsque les portes coulissantes sont ouvertes.

LIRE AUSSI  Les 16 salles de Boot Dusseldorf font le plein

Giovanna Vitelli, présidente du groupe Azimut-Benetti, a déclaré : “Seadeck est un nouveau point de départ pour les générations futures. Nous souhaitons, une fois de plus, tracer une voie qui sera une source d’inspiration pour l’ensemble de l’industrie, afin que le thème du respect de l’environnement soit interprété – comme c’est le cas pour Seadeck – avec une approche concrète faite d’investissements, de recherche technologique et du courage d’introduire un nouveau style de vie qui embrasse la mer.”

Pour créer la série Seadeck, Azimut a fait appel à Mancini ainsi que, pour la première fois, à Thun et Rodriguez.

Mancini a déclaré : “Nous voulions créer un bateau qui mette l’accent sur le concept d’ouverture et de transparence, et qui représente également un changement radical en termes de relation avec la nature. Avec l’introduction du Fun Island, le Seadeck est en fait une île flottante où les propriétaires peuvent s’éloigner de leur routine quotidienne et vivre en contact total avec la mer”.

Dans leur concept de design d’intérieur, Thun et Rodriguez “travaillent par soustraction pour révéler le cœur d’un espace où il est plus facile de se sentir bien, une redéfinition du luxe basée sur le bien-être et le choix de matériaux naturels ou recyclés”. A titre d’exemple, le liège, matériau méditerranéen millénaire capable de se régénérer spontanément, remplace le teck.

“Nous préférons parler de conscience plutôt que de durabilité, une philosophie qui détermine notre façon de pratiquer l’architecture”, explique le duo de designers. “Nous essayons de travailler par soustraction, car la réduction est synonyme de durabilité, tant sur le plan technique qu’esthétique. “Et un bateau doit résister à l’épreuve du temps et rester beau pour toujours.

LIRE AUSSI  Le vaisseau amiral d'Absolute, le Navetta 75, atteint un nouveau sommet

Cet article a été publié pour la première fois sur Yacht Style.

Pour plus d’informations sur les yachts, cliquez ici.

author avatar
Marie Rédactrice
Rédactrice chez Produit Luxe. Passionnée par les bateaux de plaisance, j'aborde ce sujet et son actualité sur produit-luxe.com
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts